les traitements thermaux

MALADIE DES VOIES RESPIRATOIRES ET DE L’OREILLE

LES CURES INHALATRICES

Grâce aux techniques modernes, l’eau est réduite en gouttelettes infinitésimales qui arrivent jusqu’aux hautes et basses voies respiratoires. Les bienfaits de ces traitements, au travers de la décongestion des muqueuses, de la réduction sensible des symptômes, d’une meilleure fonction respiratoire et de la diminution de la toux, permettent de réduire la consommation médicamenteuse.

 

LES INHALATIONS

Mélange d’eau thermale avec vapeur et air, nébulisé dans un espace collectif. Le brouillard, qui se forme à l’intérieur de la petite salle, est respiré et pénètre jusqu’à l’appareil trachéo-broncho-pulmonaire. Les nébulisations sont particulièrement indiquées pour le traitement des trachéites, trachéobronchites, bronchites chroniques.

 

L’AÉROSOL

Indiqué en cures pour le traitement des infections des voies respiratoires basses et donc pour le traitement des trachéites, trachéobronchites superficielles, bronchites chroniques. Grâce à une action anti-inflammatoire, décongestionnante et mucolytique, l’association inhalations et aérosol produit un effet bénéfique sur les voies respiratoires hautes et basses.

LES NÉBULISATIONS (BROUILLARDS SECS)

Mélange d’eau thermale avec vapeur et air, nébulisé dans un espace collectif. Le brouillard, qui se forme à l’intérieur de la petite salle, est respiré et pénètre jusqu’à l’appareil trachéo-broncho-pulmonaire. Les nébulisations sont particulièrement indiquées pour le traitement des trachéites, trachéobronchites, bronchites chroniques.


LES IRRIGATIONS NASALES
Les douches nasales nettoient délicatement et en profondeur les fosses nasales. Elles sont particulièrement indiquées pour le traitement des rhinites chroniques, atrophiques et hypertrophiques, composant dystrophique torpide, des rhinosinusites chroniques, de l’otite moyenne sécrétoire et de l’oto-salpingite chez les adultes. Elles pénètrent les cavités difficilement accessibles comme les sinus paranasaux et devient donc un traitement adapté à la muqueuse des fosses nasales, au rhinopharynx et à la trompe d'Eustache où résident d'abondantes sécrétions catarrhales et muco-purulentes ainsi qu’aux formations de croûtes. Elles sont particulièrement indiquées pour le traitement des rhinites chroniques, atrophiques et hypertrophique, pathologies chroniques catarrhale du nez: rhinite, rhynosinusite, otite moyenne sécrétoire, l’oto-salpingite chez les adultes.

 

LES DOUCHES MICRONISÉES
La douche micronisée est une méthode thérapeutique introduite récemment dans les soins thermaux. Elle assure une pénétration optimale dans les cavités difficiles d'accès tels que les sinus paranasaux. Cette technique favorise le traitement approprié de la muqueuse des fosses nasales et du rhinopharynx avec une réduction significative des effets algiques souvent liés à l'irrigation classique.

Voilà pourquoi cette méthode est conseillée dans les formes d'hyperréactivité marquée des muqueuses. La technique consiste à introduire sous pression de l'eau minérale brumisée constituée de grosses particules aqueuses (environ 20 à 30 microns de diamètre) dans les fosses nasales. Elle s'effectue en faisant adhérer aux narines un inhalateur spécifique (rhino-jet) relié à l'appareil par des tuyaux en caoutchouc capables d'émettre la brumisation à température ambiante dans les fosses nasales et de recueillir les sécrétions refluées en les rejetant à l'extérieur. L'effet thérapeutique aspécifique comme celui de l'irrigation est lié à la détersion des sécrétions, y compris des mucopurulentes et des croûteuses, à l'action trophique, décongestionnante et mucolytique. S’ajoutent à cela les bienfaits spécifiques des eaux utilisées.

 

LES INSUFFLATIONS TUBO-TYMPANIQUES - MÉTHODE POLITZER CRÉNOTHÉRAPIQUE
Elles sont surtout indiquées dans les traitements d’inflammation des tubes auditifs, d’otite catarrhale chronique, d’otite purulente chronique, d’otite séreuse, de surdité rhinogène, inflammation de la cavité tubotympanique. Ont un effet thérapeutique ou prophylactique en cas d’otite moyenne chronique par insuffisance des trompes ou en cas de surdité rhinogène, conséquence d’une phlogose catarrhale de l’oreille moyenne. Il s’agit dans la plupart des cas d’états inflammatoires de l’oreille moyenne et d’inflammations débutant dans la fosse nasale et s’étendant ensuite au tube auditif, créant alors de sérieux problèmes auditifs. Les insufflations tubotympaniques produisent une nette amélioration de la fonction auditive et préviennent la récidive d’otites. Les insufflations sont pratiquées avec une sonde tubaire ou d’après la méthode Politzer crénothérapique. Dans le premier cas, on introduit délicatement les eaux thermales sulfureuses (sous forme de gaz) à l’aide d’une sonde flexible spécifique avec laquelle l’aérosol thermal pénètre la trompe d’Eustache jusqu’à l’oreille moyenne. Cette méthode est utilisée chez les patients adultes. Pour les enfants, on privilégie l’utilisation du Politzer crénothérapique, une méthode plus douce consistant à introduire du gaz aérosol thermal dans la partie interne des narines.

RHUMATISMES ET MALADIES ORTHOPÉDIQUES
 
LA FANGO-THÉRAPIE

Ces traitements thermaux réduisent la douleur, améliorent la circulation sanguine, augmentent le tonus musculaire et la récupération des fonctions articulaires. Elles sont indiquées pour le traitement des maladies orthopédiques et des rhumatismes: ostéoarthrose localisée ou diffuse, cervicoarthrose, lombarthrose, post-interventions de l’hernie discale, périarthrite scapulo-humérale, post polyarthrite rhumatoïde, ostéoporose, rhumatismes articulaires, fibromyalgie, tendinites, fibrosites. Permet d’éliminer les toxines et capte les oligo éléments. Exerce une action anti-inflammatoire, analgésique, sédative, stimule le système immunitaire et le renouvellement des cellules. Particulièrement indiquée pour le traitement des pathologies aiguës et chroniques de l’appareil locomoteur.

 

LA BALNÉOTHÉRAPIE

S’effectue en bassin individuel avec hydromassage à ozone ou en piscine thermale avec hydromassage classique. Outre l’action bénéfique de la température, aide à favoriser la décontraction musculaire et la circulation veineuse, effet à la fois tonique et sédatif. Cumule les bénéfices découlant des propriétés particulières reconnues des eaux thermales et des exercices de motricité dans l’eau en condition de quasi apesanteur. Le corps, totalement et confortablement immergé dans l’eau thermale de la piscine, grâce à la poussée hydrostatique positive, pèse moins sur les articulations. Les jets sous-marin de l’hydromassage exercent une stimulation à la fois passive et active grâce aux mouvements spontanés et répétés des articulations et des muscles.

Please choose your language
  • English
  • Française
  • Italiano